Où sont les poètes américains !

La société américaine est aculturée ou multiculruralisée ce qui revient à peu prêt au même. Il ne subsiste qu'un globiboulga culturel prémâché, prédigéré prêt à être ingurgité par les masses où la subtilité et la nuance n'existent plus.

J'ai pu voir dans les rues de New York des gens cassés qui continuent d'avancer sans âme et sans raison. A la vue de ces zombies, l'humain que je suis a ressenti quelque chose d'indescriptible comme une faillite collective, l'appel du vide d'un trou noir sans fond.

Leur télévision n'est plus qu'un outil de propagande publicitaire avec des pubs qui commencent au milieu d'une phrase sans aucun jingle. Le film est haché découpé impossible de développer un sentiment complexe, il est gâché par une coupure pub !

Je suis dans ma chambre d'hôtel à New York et je tente de regarder un film : "sniper" avec Bradley Cooper. C'est un film qui prend aux tripes, un suspense intense jusqu'à la fin. Les coupures pub se sont multipliées, au fur et à mesure du film, il y en avait de plus en plus fréquemment.

Vers la fin du film, il y avait maintenant cinq minutes de film pour cinq minutes de publicités, je ne saurais dire si c'est parce qu'ils ont profité du caractère intense et angoissant du film mais c'était impossible à regarder.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés